Rhinoplastie fonctionnelle, septoplastie

Rhinoplastie fonctionnelle, modélisation du nez septoplastie

,
  1. Qu’est-ce que la rhinoplastie fonctionnelle, la septoplastie.

La rhinoplastie fonctionnelle se réfère à l’opération qui vise à améliorer la respiration ou plus précisément le passage de l’air à travers la cavité nasale. La plupart du temps, il s’agit d’élargir le passage à travers la cavité nasale. La septoplastie se réfère à l’opération sur le septum nasal (la structure du cartilage et de l’os qui éloignent les deux nations). La septoplastie peut resace, redresser ou repositionner le septum nasal.

Ces travaux qui traitent de la fonction du nez peuvent être réalisés avec l’opération de rhinoplastie esthétique de plus en plus complexe et plus longue que le temps.

  1. Quels sont les symptômes qui peuvent être améliorés par cette opération.

La rhinoplastie fonctionnelle vise à améliorer le passage de l’air à travers la cavité nasale. Les symptômes de l’écoulement nasal et de l’air insuffisant peuvent être améliorés par cette opération. Ces symptômes peuvent être présents dans un noar ou bilatéral simple.

La cause d’une sensation de nez bloquée est le rétrécissement du passage à la cavité nasale par laquelle l’air se déplace vers les voies respiratoires inférieures. Le rétrécissement peut être produit par l’hypertrophie de la muqueuse ou la malposition de certains éléments comme le septum nasal ou les cornets nasaux. L’hypertrophie de la muqueuse peut être la cause d’une rhinite ou peut accompagner la malposition des éléments spécifiés par exemple hypertrophie contrelatérale compensatoire en cas de déviation du septum.

  1. Quels sont les coûts de La septoplastie.

Les coûts exacts peuvent être déterminés à la suite d’une consultation qui établira les pièces exactes qui doivent être faites. Les coûts diffèrent si l’opération est réalisée avec la rhinoplastie esthétique et ne peut être pour la rhinoplastie fonctionnelle entre 1000 et 1800 euros.

  1. Comment faire la rhinoplastie fonctionnelle et la septoplastie.

Hypertrophie de la muqueuse nasale ou rhinite

Il traite habituellement le médicament en fonction de la cause qu’il produit.
L’hypertrophie de la muqueuse nasale associée à la malposition de certains éléments peut être traitée par réinitialtion ou destruction.


Septum nasal.

La déviation ou la malposition du septum nasal est traitée par septoplatine. Septoplastie vise à obtenir un Sept droit et centré sur l’axe longitudinal du visage. Le septum peut être corrigé de la partie détournée ou peut être entièrement excisé et réintroduit après qu’il a été dirigé extracorporeal. Le septum peut être dirigé à l’aide de sutures ou de cartilage ou de greffes osseuses. La partie osseuse du septum qui est plus postérieure généralement réséquée si elle est déviée assez.

Des cornets nasaux.

Les cornets nasaux inférieurs sont les plus importants pour le passage de l’air à travers la cavité nasale, ils déterminent 2/3 de la restriction d’air. Leur rôle est d’humidifier et de réchauffer l’air inspiré. Si les cornets sont hypertrophiés ou Mal positionné le traitement est chirurgical par la repartition partielle d’entre eux et la muqueuse qui les recouvre. Dans certains cas, la fracturation et la poussée sur le côté sont suffisantes pour créer un passage suffisant pour l’air. La muqueuse peut être récoltée ou coagulée par diverses méthodes.

Valves internes et externes.

Ces structures sont créées par le cartilage d’allation supérieure et inférieure et le tissu laxiste qui forme les narines. Chez certains patients peuvent être incompétents, c’est-à-dire de s’effondrer lorsque le patient inspire et donc causer de l’obstruction. Le traitement consiste à renforcer les valves par des greffes de cartilage et des sutures.

  1. À quoi s’attendre après la chirurgie

Les premiers jours

Le premier jour après la rhinoplastie, vous pouvez ressentir une sensation de colmatage et une certaine douleur autour de votre nez peut avoir un léger mal de tête. Cet inconfort peut être contrôlé par des médicaments prescrits par votre chirurgien plasticien. Vous devrez garder la tête haute le premier jour après la chirurgie.
Les patients ont généralement un léger saignement, ainsi que l’enflure et les ecchymoses autour de leurs yeux dans les premiers jours, ce qui est tout à fait normal. Il est assez fréquent d’avoir une apparence pas tout à fait agréable dans les premiers jours, au début, mais après environ 3 jours, l’enflure et les ecchymoses se stabilisera et commencera à s’estomper progressivement. Appliquer soigneusement des compresses froides sur ces zones enflées et meurtries peut vous aider à vous sentir plus à l’aise.

1 à 2 semaines

La plupart des bosses et des ecchymoses disparaissent en 2 à 3 semaines. Dans les semaines de rhinoplastie, vous commencerez à regarder et à vous sentir mieux. Vous retournerez probablement au travail tant que votre travail n’est pas trop fatigant. Après 1 semaine, l’attelle externe sera enlevée. Pendant cette période, il sera enlevé et le septum qui est placé dans chaque noar à la fin de l’opération et qui est maintenu pendant plusieurs jours jusqu’à une semaine.

Restrictions pendant la récupération

Vous devriez éviter les exercices et les activités qui peuvent augmenter votre tension artérielle. En général, vous voudrez accorder une plus grande attention à la protection de votre nez contre le bain ou le maquillage. Si vous portez des lunettes, vous devrez faire très attention à ne pas les laisser sur le pont du nez jusqu’à ce qu’il guérisse correctement, généralement dans un mois à un mois et demi.

  1. Traitements alternatifs.

La rhinite c.-à-d. l’hypertrophie de la muqueuse à l’intérieur du nez peut être traitée et ex médicinale. Rhinite allergique, etc. En cas d’incompétence des valves nasales internes ou externes, il est possible d’utiliser la nuit une rate en silicone qui facilite le maintien d’une ouverture suffisante des trous du nez pendant le processus d’inspiration. La déviation du septum ou de l’hypertrophie des cornets nasaux ne peut être traitée chirurgicalement qu’en repositionnant et/ou en réduisant.

[modal_popup_box top=”” width=”700px” btnsize=”” leftpadding=”” toppadding=”” border=”” btnradius=”” titlealign=”center” titletext=”Cum pot să ajut ca operația să fie un success” titlesize=”22px” titleline=”3″ id=”” btntext=”Vezi detalii…” titleclr=”#1e73be”][/modal_popup_box][modal_popup_box top=”” width=”700px” btnsize=”” leftpadding=”” toppadding=”” border=”” btnradius=”” titlealign=”center” titletext=”Riscuri și efecte secundare asociate operației” titlesize=”22px” titleline=”3″ id=”” btntext=”Vezi detalii…” titleclr=”#1e73be”][/modal_popup_box]
  1. Récupération et quelques conseils pour une bonne récupération.

[modal_popup_box top=”” width=”700px” btnsize=”” leftpadding=”” toppadding=”” border=”” btnradius=”” titlealign=”center” titletext=”Recuperare și câteva sfaturi pentru o recuperare bună” titlesize=”22px” titleline=”3″ id=”” btntext=”Vezi detalii…” titleclr=”#1e73be”][/modal_popup_box]

Procédures chirurgicales

Procédures non chirurgicales

Contactez-moi !

Laissez-moi un message et je vous répondrai rapidement!




    START TYPING AND PRESS ENTER TO SEARCH